EDITO DU 3 JUILLET 2008  
 
Accueil
 
édito du jour
 
loi du 25.01.2011
 
DEMARCHES ET INFOS
 
SODIE
 
EMPLOI SERVICE
 
CHRONIQUE D'UNE MORT
 
info du net
 
archives édito
 
archives du net
 
newsletter

HISTOIRES DE MOBILISATION

 

 

PERSONNEL DE LA COUR D'APPEL DE BASTIA : PETITS MAIS COSTAUDS !

 

 

Vous trouverez ci-après le lien où vous pourrez visionner le reportage consacré par FRANCE 3 CORSE à notre lutte : le reportage est situé sur la plage 1'40 à 3'10 = 1'30 de reportage ! (et si vous regardez un peu avant, nous nous sommes même glissés dans la manifestation des 35 h et des retraites).

 

http://jt.france3.fr/regions/popup-test.php?id=b20a_1920&video_number=0

 

Par ailleurs, nous joignons à la présente l'article que nous a consacré aujourd'hui notre quotidien régional.

 

En résumé, nous sommes intervenues à l'audience où l'une de nous a lu un discours devant magistrats, avocats et avoués, ensuite nous nous sommes réunies devant le Palais de Justice où parents, amis, alliés, quelques avocats et secrétaires d'avocats, huissiers, notaires... nous ont rejoint, nous avons ensuite défilé sur le boulevard principal de BASTIA en distribuant nos tracts et en faisant signer notre pétition jusqu'à la Préfecture où nous avons été reçus par le Directeur de Cabinet du Préfet.

 

Notre seule arme c'est la communication...alors bougez !

 

Dès aujourd'hui, nous avons décidé d'écrire de façon individuelle à chacun de nos représentants politiques en exposant nos différentes situations. Quant aux avoués, ils n'assisteront pas à la mise en état de ce jour et vont suivre les directives de la Chambre Nationale dès demain.

 

 

BON COURAGE A TOUS - insemme vincerremu ! (ensemble nous vaincrons)

 

*********

 

BOnjour à tous,
 
A toutes fins utiles, je viens vous donner qq nouvelles de la mobilisation rémoise d'hier.
Les salariés étaient présents à l'audience de 14H pour y lire un texte expliquant le projet de suppression, les conséquences, la méthode utilisée et le dernier rempart que constituaient les parlementaires.
presse locale présente
france 3 est arrivée alors que nous étions devant la Cour en fin d'audience et ils ont donc filmé notre groupe (une bonne trentaine de personnes puisque les avoués étaient avec nous) et au final on a eu un petit reportage avec un bout d'interwiew diffusé au journal du soir entre 19 et 20h (on peut le visualiser sur le site de france 3 champagne ardennes)
ensuite nous nous sommes rendus au palais de justice en centre ville et avons interrompu une audience correctionnelle ou la presse était également présente
un avoué a pu prendre la parole avec l'accord du tribunal pour exposer notre situation
nous avons distribué quelques tracts devant le palais
bien sur les lignes téléphoniques et fax étaient coupées sur la totalité de la journée ds chaque étude
 
petite cour, mais bonne mobilisation au final, meme si nos moyens sont limités
 
si vous avez 5 minutes, merci de nous faire part des mouvements dans vos cours
bon courage à tous
 
Marie CHAUVE-BATHIE (Reims)

 

 

 

 

 

 

 

Bonjour à tous, les salariés rennais ont eu hier l'opportunité de se joindre à
la manif nationale pour les 35h et les retraites. Un contact d'une salariée avec
la CFDT nous a permis d'être relativement bien placés dans le cortège ce qui
fait qu'avec notre banderole et nos t-shirts ont était assez repérables. On a pu
sur le parcours prendre des contacts avec la presse (ouest france, TV Rennes,
france 3 et libé). Heureusement car les avoués qui avaient prévu un point presse
devant la Cour  avec nous vers 14h ont réussi à faire venir en tout et pour tout
une journaliste de ouest france !(on avait néanmoins un article dans OF ce
matin). L'annonce aux audiences de la mesure de retrait du rôle a été faite par
les avoués accompagnés de plusieurs salariés. La plupart des magistrats n'ont
fait aucun commentaire et il n'y avait quasiment pas d'avocats. Du côté salariés
on voudrait pour les jours à venir relancer tous nos contacts presse et
peut-être demander à être reçus par notre 1° Président qui nous a tendu une
perche et qui est très ouvert et accessible. En tout cas, bravo à Reims pour sa
très belle mobilisation. Florence

 

 

 

Bonjour à tous,

 

A GRENOBLE, nous avons manifesté sur les marches du Palais de Justice à 13 h 45, la presse écrite locale était présente, des interviews ont été réalisées, mais malheureusement pas FR3 ALpes qui devait venir, mais qui était en grève !

 

Nous allons essayer de faire une action régionale, mardi 24 prochain, à LYON, qui regroupera CHAMBERY et GRENOBLE, regroupement qui sera plus simple à réaliser peut-être que d'aller à AIX EN PROVENCE, comme cela a été proposé.

 

Ne serait-il pas effectivement plus facile de faire des mouvements par région ?

 

Bon courage à tous et toutes

 

Anne-Marie

 

 

 

 

Nous nous sommes rassemblés  à 9 h 45 devant les marches du

palais avec nos banderolles et devant toutes les entrées du palais.

On a recueilli le soutien de nombreux professionnels (avocats, huissiers...), on a fait signer une pétition contre la suppression du personnel des salariés (380 signatures ce midi, après le marché où trois salariés et deux avoués se sont rendus à cet effet)

On a eu la presse (RCF pour la radio, Ouest-France -article en PJ- et Angers 7 pour la télé.

On a été reçu à la mairie, au conseil général et à la préfecture ou l'on a exposé nos arguments sur les conséquences sociales humaines et financières pour les salariés, avec le sentiment d'avoir été entendu puisque nos interlocuteurs interviennent auprès des ministres de l'économie et du travail en nous invitant à reprendre attache des parlementaires pour leurs expliquer les conséquences économiques et sociales d'une suppression de la profession.

LA pétition a été signée par de nombreux avocats, et même par deux policiers en tenue sur les marches du palais !

Les RG nous ont dit que pour une petite profession (tout juste 50 personnes sur Angers, on a beaucoup mobilisé)

Bonsoir,

Marie-Cécile ( Anger)

 

© 2011