le 25 février 2008 sur le net (1)  
 
Accueil
 
édito du jour
 
loi du 25.01.2011
 
DEMARCHES ET INFOS
 
SODIE
 
EMPLOI SERVICE
 
CHRONIQUE D'UNE MORT
 
info du net
 
archives édito
 
archives du net
 
newsletter

LYON 

 

50 SALARIES D’ETUDES AVOUES PROTESTENT CONTRE LE RAPPORT ATTALI

 

Une cinquantaine d'employés d'études d'avoués se sont rassemblés avant-hier devant l'annexe de la cour d'appel de Lyon pour manifester contre la proposition du rapport Attali prônant la suppression de leur profession.


A Lyon, 100 % du personnel des 12 études d'avoués participaient à la manifestation, soit 54 personnes au total, juristes, secrétaires et comptables. « Non à la suppression des avoués. 2 600 emplois menacés », proclamaient les pancartes brandies par les salariés. « Le rapport Attali est laconique. Il ne donne aucune justification technique, juridique ou économique à la suppression de notre profession et ne montre en aucun cas qu'il connaît notre profession », a protesté Charles-Henri Barriquaud, juriste et collaborateur d'avoué depuis 15 ans.


« Le rapport passe sous silence les 2 600 salariés concernés par cette mesure et ne parle que des 300 avoués en France », a-t-il dénoncé. La « décision 213 » du rapport Attali envisage de « supprimer totalement les avoués », seuls habilités à représenter les justiciables devant les cours d'appel pour les actes de procédure (relevant des droits commercial, de la famille, des successions, etc. mais pas des droits pénal ou social

 

 

Lien

JLS

© 2011